Capacité de la gare de Cornavin: Résoudre la quadrature du cercle !

Citec
Citec

Auteur(s) :
Jean-Daniel Buri

Article de Jean-Daniel Buri, paru dans la revue Strasse und Verkehr – Route et Trafic VSS de mars 2014.

La gare de Cornavin présentera des signes de saturation sévère dès la mise en service de la ligne CEVA et atteindra ses limites ultimes en 2025. Le projet initial prévoit la construction d’un quai et deux voies supplémentaires en surface, avec des impacts non négligeables sur le bâti existant (quartier des Grottes). Ce ne serait que la première étape; pour répondre aux objectifs d’offre à l’horizon 2030, les infrastructures doivent être complétées par la construction de 2 sauts-de-mouton, à la bifurcation de Châtelaine et dans les environs de Sécheron…

Sur le même thème

Slide

Abonnez-vous à notre actualité !

Chaque mois, retrouvez l’essentiel de notre actualité : nouveaux projets, dernières références, infos métiers, prochains événements, offres d’emploi… S’inscrire à notre newsletter