Quels impacts de la communication sur les comportements de mobilité ?

Citec
Citec

Quelles sont les actions de communication les plus performantes pour inciter au report modal ? Citec vient de remettre ses conclusions au département Énergie Environnement de la région Auvergne-Rhône-Alpes.

Campagne de sensibilisation grand-public, formation à la mobilité durable, coaching individuel, guide pratique des solutions alternatives à la voiture individuelle, prêts de vélos … la communication fait partie des mesures incontournables pour encourager le report modal des usagers vers une mobilité plus vertueuse. Pour autant, quelles actions se révèlent être les plus efficaces en termes de changement de comportement de mobilité ? Pour y répondre, Citec vient de remettre les résultats de l’étude commanditée par le département Énergie Environnement de la région Auvergne-Rhône-Alpes (AURA-EE). L’étude cible les mesures de communication incitatives les plus performantes en termes de changement de comportement de mobilité.

Taux de conversion : clé de voûte de l’évaluation menée par Citec

Nos experts en Sciences de la mobilité ont évalué l’impact de chaque outil de communication sur les comportements de mobilité. Dans cette perspective, nos experts se sont attachés à estimer un taux de conversion des actions mises en œuvre, c’est-à-dire la proportion d’usagers susceptibles de voir leurs comportements de mobilité évoluer suite à l’exposition aux différentes actions de communication. Cette évaluation permettra de quantifier les impacts globaux des différents programmes, de comparer les actions de communication et d’objectiver les économies d’énergie et d’émission de gaz à effet de serre induites.

Objectiver l’impact sur les émissions de gaz à effet de serre

Depuis trois ans, le département Énergie Environnement de la région Auvergne-Rhône-Alpes (AURA-EE) soutient le programme PEnD-Aura+. L’ambition de ce programme est de réduire les impacts environnementaux des déplacements sur les territoires de la région (notamment à la périphérie des agglomérations et en zone rurale), en soutenant des actions innovantes pour inciter les usagers à changer de comportement de mobilité tout en prenant en compte les enjeux socio-économiques liés à ces territoires. Pour identifier les directions à soutenir, l’enjeu pour la région AURA est l’évaluation quantitative des économies d’énergie et d’émission de gaz à effet de serre induites par les différentes actions incitatives. Dans cette perspective, il est crucial de pouvoir anticiper sur l’impact des mesures mises en place.

Sur le même thème

Slide

Abonnez-vous à notre actualité !

Chaque mois, retrouvez l’essentiel de notre actualité : nouveaux projets, dernières références, infos métiers, prochains événements, offres d’emploi… S’inscrire à notre newsletter