Posté le


Retour à la liste

Le Grand Prix de France de F1 est terminé : pari réussi pour Citec

Avec une circulation fluide et une gestion adaptée des parkings, l’organisation du GP France 2019 a été un vrai succès.

La méthode retenue d’un diagnostic partagé des échecs de 2018 permettant la définition de nouvelles propositions de gestion des mobilités a porté ses fruits. Le concept proposé par Citec en février est basé sur une simplification des flux, la mise en place de navette Park & Ride et une plus forte proportion d’usagers en deux roues et en autocar.

Fort de ses expériences avec le CIO, l’UEFA, la FIFA ou la Ryder Cup, Citec a accompagné la direction mobilité du G.I.P. pour la révision des plans opérationnels et la formation des équipes terrains des parkings autour du circuit et du P+R.

Le succès est total :

  • Accès fluide
  • 4’000 personnes ayant fait le choix de venir avec les navettes mise à leur disposition
  • 3’000 spectateurs venus en moto
  • Sortie des quelques 8’000 voitures dans des délais conformes à l’objectif que s’était fixé le GP de France pour 2019

En 2020, de nombreuses nouvelles améliorations sont envisagées pour poursuivre le processus d’amélioration continue dans lequel le GP France s’est inscrit.

 

Pour en savoir plus

France Racing — Une organisation sans faille pour le Grand Prix de France

Sport Auto — F1 – De gros efforts sur le trafic au GP de France

La Provence — Grand Prix de F1 au Castellet : la circulation est fluide jusqu’au circuit Paul-Ricard

France 3 Régions — Peu de bouchons lors du Grand Prix de France au Castellet

Le Mag Sport Auto — Formule 1 : point sur le plan de circulation du GP de France 2019

MSPORTS — GP de France: Les soucis d’organisation de l’an dernier au placard?

L’Express — F1: légère baisse de fréquentation au GP de France mais circulation satisfaisante (Estrosi)

Le Figaro — Légère baisse de fréquentation au GP de France

La Nouvelle République — F1: légère baisse de fréquentation au GP de France mais circulation satisfaisante (Estrosi)

 

 

 

 

 

Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Please enable javascript to post a comment !