Posté le


Retour à la liste

Covoiturage : Citec modélise l’impact des voies réservées

Alors que la Stratégie nationale de développement de la mobilité propre adoptée en 2016 fait du covoiturage un levier fort de lutte contre la congestion et les émissions de gaz à effet de serre, à Toulouse, on s’interroge sur l’impact des voies réservées aux véhicules à occupation multiple.

Le potentiel prometteur du covoiturage est aujourd’hui largement admis et la pratique incitée. Les autorités organisatrices de la mobilité mettent en œuvre des politiques facilitant le partage d’un même véhicule pour se déplacer. À l’instar de Tisséo Collectivités, opérateur de système de transports publics à Toulouse, qui développe notamment un outil pour faciliter la mise en relation des conducteurs et passagers et réalise des aménagements pour accueillir et sécuriser la dépose et la reprise des covoitureurs. Des modélisations ont permis de montrer que la capacité libérée par un taux d’occupation plus important des véhicules pouvait être partiellement remobilisée par de nouveaux véhicules. Dès lors, réserver une voie aux véhicules de plus de deux occupants semble être nécessaire pour leur assurer un temps de parcours concurrentiel et garantir ainsi une baisse des niveaux de trafic.

 

Modéliser les gains de temps de parcours relatifs aux voies réservées

Alors que l’objectif porté par la loi est de passer d’un taux de remplissage de 1,1 – 1,5 à 1,8 – 2 occupants par véhicule en 2030, la Région Occitanie a mandaté Citec, dans le cadre des études multimodales pilotées par la DREAL, pour analyser la faisabilité d’insérer des voies réservées à certains usagers (véhicules de transport en commun ou véhicules à occupation multiple), et d’en évaluer les potentiels. Il s’agit d’estimer, à partir du modèle multimodal de déplacements de l’aire urbaine de Toulouse, les usagers potentiellement intéressés et captables par les voies réservées. Citec a proposé une méthodologie spécifique à partir de 5 scénarios, qui ont permis de modéliser les temps de parcours offerts par les voies réservées et d’estimer le nombre d’usagers intéressés par ces gains de temps.

 

La presse en parle

La Dépêche  — Toulouse. Périphérique toulousain : bientôt une voie réservée au covoiturage ?

 

Sur le même thème

Citec — Un Réseau Express Vélo pour Toulouse

Citec — Modélisation et politiques cyclables : retrouvez Citec à l’ATEC

 

 

 

 

 

Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Please enable javascript to post a comment !