Optimiser la mobilité des établissements scolaires : l’exemple de Marly

Citec
Citec

Les centres scolaires de la commune de Marly se lancent dans la réalisation d’un plan de mobilité à destination du personnel des cycles primaires et secondaires.

Labellisée « Cité de l’énergie » depuis 2019, la Commune de Marly dispose déjà d’un plan de mobilité. Cette démarche traduit la volonté de la commune d’inscrire son action dans le sens d’un développement durable, et en particulier de favoriser une mobilité responsable et la santé de ses collaborateurs. Toutefois, cet outil n’implique aujourd’hui que le personnel de l’administration communale. Les enseignants du primaire et secondaire ne sont pas inclus dans le plan de mobilité. Une démarche proactive a donc été lancée par l’association du cycle d’orientation de la Sarine-Campagne, pour déployer des mesures de gestion de la mobilité sur les différents établissements scolaires du territoire communal. Ces mesures concerneront quelques 180 collaborateurs répartis sur deux sites principaux.

Citec dessine le plan de mobilité des cercles scolaires de Marly

L’association du cycle d’orientation de la Sarine-Campagne a souhaité être accompagné techniquement par Citec Neuchâtel pour élaborer le plan de mobilité des établissements scolaires de Marly. En cohérence avec le plan de mobilité de l’administration communale, et en collaboration étroite avec le canton dont dépend le personnel enseignant, ce projet poursuit deux objectifs principaux :

  • Réduire les déplacements individuels motorisés, et donc la demande en stationnement sur les sites
  • Créer une dynamique d’information, de concertation et de coordination entre l’ensemble des acteurs concernés

Un diagnostic de l’accessibilité des sites accompagné d’une enquête sociologique ont permis de cerner au mieux les habitudes actuelles des collaborateurs et d’esquisser le potentiel et les objectifs de report sur les modes alternatifs à la voiture individuelle. Deux ateliers participatifs avec des représentants du personnel ont donné lieu à un catalogue de 16 pistes de solutions portant sur la rationalisation de l’utilisation de la voiture, la promotion des transports publics et des modes actifs, ainsi que l’amélioration de la communication. Les premières mesures du futur plan de mobilité retenu devraient entrer en vigueur d’ici la prochaine rentrée scolaire.

Sur le même thème

Slide

Abonnez-vous à notre actualité !

Chaque mois, retrouvez l’essentiel de notre actualité : nouveaux projets, dernières références, infos métiers, prochains événements, offres d’emploi… S’inscrire à notre newsletter