Posté le


Retour à la liste

Marchandises : relocaliser une plateforme rail-route

Les activités de chargements menées en gare d’Yverdon-les-Bains pourraient, à terme, être relocalisées vers un nouveau site restant à définir.

 

Le trafic marchandises ne peut pas toujours se faire intégralement par le rail et doit, dans ce cas, transiter par une plateforme rail-route. La gare d’Yverdon-les-Bains dispose d’une telle installation. Cependant, l’agrandissement futur des ateliers CFF d’Yverdon-les-Bains, l’émergence de nouveaux besoins de transport par rail en lien avec l’extension prévue de la zone d’activités de La Poissine à Granson, ainsi que l’impact du trafic routier lourd au cœur de l’agglomération d’Yverdon, conduisent à envisager à terme la délocalisation de cette activité sur un nouveau site.

 

Citec en charge de l’étude des sites de relocalisation

Ainsi, le Syndicat d’améliorations foncières La Poissine (SAF La Poissine) a mandaté Citec en vue d’identifier, parmi trois sites (dont celui de la Poissine à Grandson), la localisation la mieux apte à desservir les communes et entreprises du bassin de l’Arnon et de l’agglomération yverdonnoise. Pour y parvenir, Citec a évalué les volumes de trafic routier et ferroviaire potentiellement relocalisable et s’est attaché à dimensionner les infrastructures nécessaires pour accueillir les trafics en lien avec la future plateforme rail-route.

 

 

 

 

 

 

Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Please enable javascript to post a comment !