Posté le


Retour à la liste

Jonction Autoroutière Grand-Saconnex : une nouvelle phase démarre

Les travaux préparatoires de la jonction du Grand-Saconnex s’achèvent. Prochaine étape : préparer le futur franchissement de l’autoroute.

 

Débutés le 19 mars, les travaux préparatoires de transformation de la jonction autoroutière du Grand-Saconnex (JAG) s’achèvent. Pour assurer la réalisation de cette première étape tout en minimisant la gêne occasionnée aux usagers de la route dans ce secteur, la fermeture de tronçons d’autoroute de 22h00 à 5h00 du matin a été mise en place de manière ponctuelle, avec un basculement de la circulation sur la chaussée opposée (trafic bidirectionnel).

 

Cette phase de gestion de trafic prend fin alors qu’une nouvelle étape du chantier se profile : la transformation du passage supérieur du Grand-Saconnex et celui de Colovrex qui enjambent l’autoroute. À terme, le premier ouvrage, en pont haubané, disposera de 3 voies de circulation dans chaque sens afin de dissocier les flux et de ne pas entraver la circulation des transports publics. Le pont de Colovrex quant à lui sera reconstruit pour mise en conformité, en y intégrant bien évidemment la mobilité douce. Début mai, les emprises travaux ont été installées sur le terre-plein central de l’autoroute pour réaliser plusieurs appuis intermédiaires, à la fois pour la démolition des ponts existants et la construction des nouveaux ouvrages d’art. Pendant cette phase, toutes les voies de circulation sont conservées avec un gabarit réduit et décalé sur les bandes d’arrêt d’urgence.

 

La gestion du trafic assurée par Citec : un travail d’horlogerie pour un chantier stratégique

La planification des étapes de chantier et de la gestion du trafic associée est un travail de longue haleine, mêlant à la fois la complexité d’un chantier pluridisciplinaire, avec la nécessité de garantir à chaque usager sa sécurité, une continuité des itinéraires de mobilité et la qualité de service requise du réseau des routes nationales. Un travail minutieux d’ordonnancement des travaux et d’optimisation de la gestion du trafic que Citec conduit avec passion depuis près de trois ans.

 

Depuis peu, le chantier est ouvert et les travaux préparatoires avancent à un rythme soutenu. Citec est fier d’en assurer la Direction Locale des Travaux (DLT) pour la partie « Gestion du trafic ».

 

L’exigence n’est rien de moins que de garantir la sécurité des usagers et des entrepreneurs tout en limitant les entraves au trafic. À cette fin, cinq experts Citec seront mobilisés jusqu’à la fin des travaux prévue en 2023. Ils auront en charge :

 

  • La direction locale des travaux pour la partie trafic
  • La gestion du trafic bidirectionnel
  • La gestion des itinéraires de déviation
  • Plus de 70 basculements de circulation sur autoroute
  • La régulation des carrefours à feux et giratoires impactés par la JAG
  • Le maintien et la sécurisation des itinéraires de mobilité active
  • La coordination des entreprises de marquage, signalisation et dispositifs de retenue

 

Le plus gros chantier routier du moment à Genève


La jonction du Grand-Saconnex est un nœud crucial du réseau, au centre des échanges entre la ville de Genève, la zone aéroportuaire, l’arc lémanique et les régions transfrontalières de la France voisine. Construite dans les années 60, elle ne répond plus aux exigences en termes de circulation. Le projet de transformation de cette jonction conduit par l’OFROU doit permettre le raccordement du projet cantonal de la route des Nations à l’autoroute N01, l’amélioration de la desserte locale et notamment l’aéroport, Palexpo et l’Arena tout en soulageant les voiries cantonales et communales du trafic de transit en direction des organisations internationales. Les travaux de la Jonction tiennent également compte du développement des futures infrastructures de transports publics et supportant notamment le tramway Grand-Saconnex.

 

La Jonction Autoroutière du Grand-Saconnex c’est :

17 ans d’études et de travaux

Entre 30 et 110 ouvriers tous les jours sur le chantier de 2019 à 2023

180 millions de véhicules en transit dans le périmètre du chantier durant les 4 années de travaux

240 millions de francs dont plus de 20 millions de francs dédiés à la gestion du trafic

 

Pour en savoir plus

Le site de l’OFROU

 

 

 

 

 

 

 

Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Please enable javascript to post a comment !