Posté le


Retour à la liste

Un réseau express vélo pour Sophia-Antipolis

Sophia-Antipolis, c’est 40’000 emplois et plusieurs universités. Son attractivité croissante va de pair avec des difficultés quotidiennes pour accéder au site.

 

 

Si la topographie accidentée du territoire a longtemps relégué les modes non motorisés au second plan, la Communauté d’Agglomération Sophia Antipolis (CASA) est aujourd’hui fortement engagée dans la diminution de la dépendance à la voiture. Consciente du potentiel des modes actifs sur son territoire, la CASA cherche aujourd’hui à favoriser l’usage du vélo, en particulier par le développement d’un réseau vélo structurant pour accéder à Sophia Antipolis.

 

La stratégie vélo de la CASA conçue par Citec

Citec assiste la CASA dans la définition de l’architecture du réseau et dans la constitution du dossier de demande de subvention. La stratégie adoptée ? Faire de la contrainte topographique un atout. L’idée ? Aménager six passerelles suspendues afin de créer des raccourcis pour les vélos par rapport aux routes existantes. Le réseau ainsi créé (12 itinéraires cyclables très lisibles et confortables) permet de faire du vélo un moyen de transport de masse pour se rendre à Sophia Antipolis.

Citec a en particulier développé une méthodologie permettant de justifier de l’intérêt socio-économique du projet : estimation de la fréquentation et des externalités positives. Ces dernières sont considérables (notamment le gain en matière de santé) et permettent aux projets en faveur des mobilités actives de présenter un rapport cout/bénéfice extrêmement intéressant.

 

 

 

 

 

 

Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Please enable javascript to post a comment !