Posté le


Retour à la liste

Haute-Savoie – Genève : une expérience de covoiturage en bonne voie

 

À la frontière entre la France et la Suisse, au passage de la douane de Thônex-Vallard, une voie d’un kilomètre est désormais réservée aux véhicules de deux passagers ou plus.

« Convivial, écologique, économique » … les automobilistes ne tarissent pas d’éloges au sujet de cette initiative inédite lancée par le canton de Genève et les Autoroutes et tunnel du Mont Blanc (ATMB) pour favoriser le covoiturage.

Une première étude prospective confiée à Citec en 2016 par l’agglomération du Grand Genève avait permis d’identifier ce tronçon emprunté quotidiennement par 17’000 véhicules comme axe pertinent pour y accueillir ce type de projet pilote. Trois mois après son lancement, cette expérimentation semble être accueillie favorablement par les covoitureurs convertis. « On a une réduction de cinq euros sur notre péage et en plus on a la facilité de prendre cette voie qui nous fait gagner tous les bouchons de droite » confie un couple d’automobilistes aux caméras de France 2. Citec, en partenariat avec le Cerema, réalise actuellement des campagnes de comptage pour évaluer avec précision le gain de temps de parcours des covoitureurs par rapport à la file de conducteurs solos.

L’expérience doit durer un an. Le nombre de covoitureurs et les temps de parcours continueront d’être recensés durant toute la durée de l’expérience, tandis qu’un groupe d’étude auquel Citec participe étudiera les pistes d’amélioration de lutte contre la fraude. Un premier retour d’expérience est attendu à la mi-mars.

Pour en savoir plus :

Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Please enable javascript to post a comment !